Origine des Berceaux

En parcourant le net j’ai trouvé ces  infos expliquant l’origine des fonds depuis 1942 et la tradition annuelle du bal des berceaux qui a lieu chaque année.

Source French Morning de NY le 1er mai 2008

En 2008, Soixante-neuf ans de berceaux

Avec le temps qui passe et après plusieurs déménagements, une grande partie des archives ont disparu, mais certaines se souviennent encore… Octobre 1939, la guerre vient d’éclater. Six Françaises mariées à des Américains, vétérans de la Grande Guerre, se mobilisent pour venir en aide aux victimes de guerre et créent le « Committee of French-American Wives ». L’association est rapidement reconnue par le « War Relief Board » du président Roosevelt et autorisée à envoyer de l’aide humanitaire en France. Les orphelins de guerre des « Berceaux de Rouen », fondé par Seymore Houghton, un philanthrope américain, sont les premiers à bénéficier de ce soutien transatlantique. Avec l’aide des Quakers et de la Croix Rouge Americaine, des centaines de colis contenant vêtements, couvertures, nourriture seront ainsi acheminés en France.
En 1944, le « Committee of French-American Wives » est récompensé par le gouvernement américain pour son effort de guerre et sa fondatrice et présidente de 1939 à 1955, Madame Leonard B. Smith recevra plus tard la médaille de la Reconnaissance française et la Légion d’honneur. Si l’association change de nom en 1988 et devient la « French-American Aid for Children » (FAAFC), elle conserve sa particularité de n’être composée que de femmes.
Banquières, femmes au foyer, secrétaires ou juristes, toutes sont bénévoles et concourent à leur manière au bon fonctionnement et à l’efficacité de l’organisation. Huguette Hersch, une ancienne présidente, raconte que la FAAFC peut également compter sur de «vigoureuses vieilles dames» comme Molly, la fidèle trésorière de 80 ans. Les frais administratifs ainsi que la location d’un petit bureau à Manhattan sont assurés par les cotisations des quelques 100 membres féminins, afin que la totalité des recettes puissent être reversée aux organisations partenaires.
Chaque année, et ce depuis plusieurs décennies, la FAAFC aide six organisations. Trois en France et trois à New York, sans compter le financement, sous conditions, d’autres projets ponctuels. En 2007, en partenariat avec « la Chaîne de l’Espoir », une association spécialisée dans les soins chirurgicaux pédiatriques, la FAAFC a financé l’envoi de médecins français et américains à Dakar.
Le budget annuel de l’association varie de 350 000$ à 500 000$. La FAAFC peut se prévaloir de «grands amis fidèles» tels qu’Air France, American Airlines, Cartier, Chanel ou Hermès, donateurs acquis à sa cause depuis des décennies. Mais depuis 1942, la majeure partie des fonds sont récoltés à l’occasion du bal de charité annuel, « le Bal des Berceaux », en souvenir de l’orphelinat de Rouen. Cette année, le désormais fameux bal des débutantes accueillera, vendredi 2 mai au Plaza Hotel, le fondateur de « La Chaîne de l’Espoir », le Professeur Alain Deloche comme invité d’honneur ainsi que quelques 350 convives.Soixante-neuf ans après, l’aventure continue. Les enfants d’abord!
Site officiel :  French American Aid for Children

 

Bal des Berceaux en 1964 :


Sommaire :

  1. Accueil
  2. Localisation
  3. Origine des berceaux de Rouen
  4. Participants aux recherches sur leurs origines
  5. Les axes de recherche
  6. Les documents
  7. Les liens
  8. Les photos